Mathias Kiss pour Faces by The Sartorialist

 

Artdicted joue à nouveau les entremetteurs, cette fois-ci il s’agit du groupe Luxottica et de l’artiste Mathias Kiss pour la plateforme digitale Faces by the Sartorialist.Mathias Kiss s’est ici amusé à remplacer la texture du miroir par celle de son cadre. L’ornementation qui devient la fonction, la fonction qui disparaît pour ne laisser place qu’à l’ornementation, Mathias nous entraîne dans la confusion de nos perceptions. Il compare son œuvre aux lunettes optiques. Lorsqu’orné de riches éléments décoratifs, un tel accessoire anime nos visages jusqu’à nous en faire oublier sa fonction d’origine : la vue.La réflexion menée autour de sa réalisation pour Faces by the Sartorialist a suscité chez Mathias Kiss le désir de créer une autre œuvre. Celle-ci occupe l’intégralité d’une pièce. 24 planches (en écho à l’appellation 24 carats) sont ainsi exposées dans le contexte d’une exposition personnelle intitulée “Ornementation brutaliste” et présentée à la Galerie Next Level à Paris du 30 mai au 18 juillet 2015.